Blog

post image

Trois habitudes pour devenir plus productif

Etes-vous régulièrement stressé au travail ou quand vous rentrez chez vous ? Avez-vous parfois le sentiment que des inquiétudes par rapport à votre travail vous empêchent de profiter pleinement de votre temps libre ? Si vous avez répondu ‘oui’ à au moins une de ces questions, il est peut-être temps de vous concentrer davantage sur la façon dont vous occuper votre temps. Même de simples petits changements peuvent faire la différence au quotidien.

Voici quelques conseils avisés pour développer des habitudes positives pour accompagner chacun dans les événements qui rythment vie privée et vie professionnelle.

Maintenant que le burnout, ou plus récemment le brownout (le fait de manquer de motivation au travail dû à des tâches insignifiantes ou contraire à ses valeurs), sont monnaie courante dans notre pays, nous pensons qu’il est important de partager ces quelques idées avec vous !

Voici nos trois conseils pour faire la différence :

1. Consacrez un peu de votre temps libre à déstresser

Depuis une dizaine d’années, l’Urgence semble être devenue le mot d’ordre en politique, en entreprise, ou dans les relations sociales et activités personnelles. De nombreux hommes et femmes considèrent à présent qu’il leur manque 2 ou 3 heures par jours pour avoir le temps de faire tout ce qu’ils voudraient.

Mais est-ce réellement par manque de temps ? N’est-ce pas plutôt lié à des attentes de plus en plus nombreuses ? A un sentiment d’urgence imposé par la société et notre environnement ?

De plus en plus d’adultes s’inspirent de cultures asiatiques, et ont commencé à méditer une ou deux fois par semaine. Pas besoin de préparation particulière : l’essentiel est de prendre le temps de ne rien faire, et d’évacuer la pression et le stress accumulés au travail. Après tout, vous rappelez-vous de la dernière fois ou vous avez réellement consacré quelques minutes à ne rien faire ?

Aussi, contrairement à ce que l’on pense généralement, une session footing le matin (par exemple un jogging de 20 minutes) ne nous rend pas fatigué au travail, mais nous aide à entamer une nouvelle journée les idées fraîches !

2. Tiny habits, ou les petites habitudes du quotidien

En 2011, le professeur BJ. Fogg de l’Université de Stanford (Etats-Unis) nous expliquait que seuls 3 éléments pouvaient changer en profondeur un comportement à long-terme : avoir une épiphanie (peu commun), modifier son environnement (pas toujours aisé), ou améliorer petit à petit son comportement en prenant de nouvelles petites habitudes (« baby steps »).

Un partisan de cette méthode nous a expliqué qu’il y a quelques années, il avait commencé à lire 5 à 10 pages d’un livre chaque nuit avant d’aller se coucher. Résultat : il lisait un livre (de plus qu’avant) tous les deux mois environ, et il a maintenant pris l’habitude de lire régulièrement. Quelques minutes par jour suffisent effectivement pour développer un nouveau comportement.

Ce procédé de petits pas se base sur l’association entre un nouveau comportement et un comportement existant : le nouveau comportement vient se greffer sur un comportement déjà présent et nécessite donc peu d’effort pour être effectué. Après quelques jours (ou semaines ou mois selon le degré de difficulté), ce nouveau comportement devient une habitude pour vous.

Exemples pratiques : si vous souhaitez manger davantage de fruits, vous pouvez commencer par associer la consommation d’un fruit à une habitude que vous avez déjà. Prenez l’habitude par exemple d’emporter un fruit chaque matin avant de partir pour le travail. Si vous souhaitez commencer à faire un peu d’exercice, faites 5 pompes chaque jour avant de prendre votre douche. Ou si vous prévoyez de réduire votre consommation de cigarette, commencez pas supprimer cette dernière cigarette que vous fumez avant d’aller dormir (elle est un peu inutile, n’est-ce pas ?).

3. Libérez-vous des éléments qui peuvent diminuer votre productivité

Vous avez peut-être déjà vécu cette situation d’inconfort liée à des habits à peine faits pour vous ? On se souvient tous de ce jour où cet inconfort nous empêchait d’être pleinement confiant dans nos capacités. Personnellement, je déteste porter une cravate à longueur de journée…

Assurez-vous de vous sentir bien dans votre costume, de la veste (ce que tout le monde verra) jusqu’aux sous-vêtements (ce que les autres ne verront pas, mais ce qui vous procure le confort nécessaire). La simple décision de porter un T-shirt sous votre chemise si vous souffrez de transpiration peut vous aider dans votre journée.

Ou peut-être que certaines semaines, vous passez beaucoup de temps en réunion et vous sentez que cela vous empêche d’être réellement productif et d’avoir le temps de faire tout ce que vous désirez ? Ce n’est pas une décision aisée, mais accordez-vous un jour par semaine où vous ne planifiez pas de réunion, et vous pourrez alors vous concentrer sur votre travail et les tâches à mener, sans être dérangé.

N’hésitez pas à nous faire part de vos conseils et idées !

Share: