L’impact environnemental du bambou

Le bambou est une matière unique, dotée de plusieurs propriétés extraordinaires. Celles-ci contribuent non seulement à votre confort, mais aussi à protéger l’environnement ! Faites-vous partie des 48 % pour qui le respect de la planète est un critère important au moment de l’achat ? Dans ce cas, Bamigo est fait pour vous : en faisant le choix du bambou, vous contribuez directement à la protection de l’environnement. Le tableau ci-dessous présente les bienfaits de cette plante. Agrandissez-le pour les découvrir !

Le bambou, c'est l'avenir


4 raisons pour lesquelles le bambou a des effets positifs sur l’environnement


Pénuries d’eau

Le bambou pousse naturellement et ne requiert aucun arrosage artificiel.


Effet de serre

Une forêt de bambou absorbe en moyenne 5 fois plus de CO2 qu’une forêt ordinaire.


Déforestation

Le bambou a un rendement 10 fois supérieur à celui du coton par mètre carré.


Érosion des sols

Les racines des plants de bambou restent dans le sol après la récolte, ce qui le maintient riche et fertile.


Aidez l’environnement en choisissant le bambou


Pénuries d’eau

Le bambou n’a besoin que de la lumière du soleil et de la pluie pour pousser ; cette incroyable plante ne requiert aucun arrosage artificiel. La production d’un kilo de coton, en revanche, nécessite en moyenne 8000 litres d’eau. Voici un facteur important à considérer à l’heure où l’eau vient à manquer dans le monde.

Effet de serre

Le bambou absorbe d’importantes quantités d’azote, ce qui contribue à purifier l’air. Un hectare de bambou absorbe environ 1000 tonnes de CO2 par an. De la même manière, une forêt de bambou absorbe en moyenne cinq fois plus de CO2 et produit 35 % d’oxygène en plus qu’une forêt ordinaire. C’est ainsi que le bambou participe grandement à réduire l’effet de serre.

Déforestation

Un hectare permet de produire environ 750 kg de coton mais, pour la même surface, le bambou a un rendement plus de 10 fois supérieur : il s’agit en effet de la plante qui pousse le plus vite au monde. C’est pourquoi on peut en faire la récolte quatre à six fois par an. Puisqu’il a besoin de moins de surface pour pousser, c’est un frein à la déforestation.

Érosion des sols

Les solides racines du bambou restent dans la terre après la récolte, ce qui la maintient stable, humide et fraîche, et empêche son érosion. Les racines de bambou contribuent ainsi à garder les sols fertiles et à permettre à la vie de s’épanouir.

Le bambou c’est l’avenir !